vercofly

Pendant cette 11ème Vercofly, Chrigel a réalisé 13 vols (453km). Pourquoi autant alors que ça volait si bien ?
Et bien la réponse est qu'à la Vercofly chaque pilotes peut déclarer 3 vols par jour et que c'est souvent "payant" de poser pour pouvoir refaire un autre vol.

La vidéo de Chrigel nous fait donc découvrir certains de ces impressionnants atterrissages. Mais attention, pour participer à la Vercofly, nul besoin de savoir poser "full speed" face pente !

J4 - STAGE CUMULUS VALIDÉ


La journée s'annonce orageuse, mais assez prometteuse.


Une vingtaine de pilotes doivent encore gravir les Becs de Bosson pour le selfie, ils prennent leur temps, car les conditions peinent à se mettre en place.
Vers 10h30 la 4ème manche de cross est lancée et tous vont essayer de voler un max avant les orages.

J3 - CHRIGEL REPREND LES COMMANDES


La journée avec des conditions qui peinent à s’installer, les faces est semblent ne pas vouloir se réveiller, mais ensuite... !
Il avait tout bouclé le 2ème jour, mais pour faire des kilomètres, Henrirepasse en rive droite et repars pour la Wiwannihütte, il fallait oser et ça en même temps ça donne le ton de la journée. Il faut voler et les pilotes vont voler !

J2 - UNE JOURNEE DE FOLIE !


Des vols dans tous les sens, 9 pilotes ont déjà validé toutes les cabanes et 5 ont même coché la Wiwannihütte !

 

Difficile à de faire un pronostic de victoire finale... mais en partant du principe que tous les pilotes du top10 vont boucler les 8 cabanes et les bonus rencontre (1000pts) et Supair (1000pts), la différence va se faire avec le bonus Wiwannihütte (2000pts) et surtout les points de vol.